Yvane Goua «condamnée» pour «outrage envers une personne dépositaire de l’autorité publique» et «injure publique (…) à raison de l’origine, l’ethnie, la nation, la race ou la religion» pour avoir qualifié un gendarme mobile de «nègre de salon»

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button
Yvane Goua, porte-parole de l’association Trop Violans et rétribuée par cette association (c’est ce qu’elle a confié depuis quelques mois) a été jugée coupable ce mardi 21 septembre par le tri…