Une route à 13m de large : des habitants de Manapany les Bains s’y opposent

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Dans un communiqué, des habitants de Manapany les Bains manifestent leur désapprobation au projet de création d’une route de 13 m de large dans la ville.

« La Commune de Saint Joseph veut créer une route de 13 mètres de large sur le tracé d’un chemin de terre de Manapany les Bains: l’Allée des Pétrels. Cette route, demandée à la Commune par le promoteur du futur Hôtel 4* « Le Manapany Bay », permettrait de le desservir en reliant l’Allée des Pipengayes au Boulevard de l’Océan et coûterait plus de 800 000 € aux contribuables de la CIVIS et de la Commune !

Or le Boulevard de l’Océan, la voie la plus imposante de Manapany, ne mesure que 5 m 50 de large !

Des habitants, très surpris par l’envergure du projet, s’inquiètent immédiatement de ses conséquences environnementales. Ils écrivent et se rendent à la mairie pour obtenir plus d’informations

Ils craignent en effet les conséquences inévitables de l’intensification du trafic routier dans le quartier pour les habitants (bruit, pollution, accident) mais aussi pour la petite population de Geckos Vert de Manapany (espèce en danger critique d’extinction) qui vit dans le quartier ;

En Mairie, les employés refusent de les renseigner, mais assurent à ces St Joséphois, que très bientôt, une réunion publique d’information sera donnée par M. le Maire, Patrick Lebreton. Quand ? Rien à ce jour n’a été programmé.

A Manapany, lassées d’attendre des réponses à leurs multiples demandes d’informations ou de réunion publique, exaspérées par le silence de la Commune, des habitants ont décidé de faire leurs propres recherches : comment un projet aussi pharaonique est-il possible dans un aussi petit quartier? Comment une route à double sens de 13 mètres de large peut-elle être le projet choisi pour desservir un « hôtel de 30 chambres qui ne dénature pas le site** » ?

L’Hôtel Manapany Bay ne s’intègre pas dans le quartier, il s’impose !

Des Manapaniens ont donc déposé un recours au Tribunal Administratif afin que soitannuléeune décision votée lors du Conseil Municipal du mois de mai 2022, celle qui transformerait un petit chemin de terre de 2 m 50 de large en l’Avenue des Champs-Élysée de Manapany es Bains.

Ils espèrent vivement qu’une fois que le Tribunal leur aura donné raison, la Commune de Saint-Joseph se décidera enfin à informer et consulter ses concitoyens sur les projets qu’elle a pour Manapany, afin que les aménagements futurs du quartier soient le fruit d’une concertation habitants/Mairie et acceptés beaucoup facilement ! »