25 novembre : journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Depuis 1999, le 25 novembre est la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes. À cette occasion, plusieurs actions auront lieu sur notre île.

St-Benoît se mobilise contre les violences faites aux femmes !

St-Benoît se mobilise contre les violences faites aux femmes !

Un stand d’information à Leclerc La Réserve

La ville de Sainte-Marie en partenariat avec la Gendarmerie Nationale, la Maison de la Protection Familiale, le Point d’Accès au droit et la Police Municipale se mobilisent afin de sensibiliser, d’informer et d’accompagner le public dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Les partenaires tiendront un stand commun dans l’optique d’informer les femmes sur leurs droits et communiquer sur les structures existantes pour accompagner les victimes de violences conjugales et intrafamiliales.

Stand d’information le vendredi 25 novembre 2022 de 14h00 à 18h00 au centre commercial E. LECLERC de La Réserve, à Sainte-Marie.

 

Journée FANM DOBOUT le 26 novembre

Dans le cadre de la journée mondiale de l’élimination des violences à l’égard des femmes, la ville de Saint-Denis organise la journée FANM DOBOUT – Bien-être au Féminin au Complexe de Champ-Fleuri le samedi 26 Novembre 2022 de 9h00 à 17h00.

Une mobilisation dimanche 27 novembre à St-Denis

Dans un communiqué, Place publique Réunion annonce qu’une mobilisation se tiendra dimanche 27 novembre à St-Denis : « Partout dans le monde les droits des femmes sont bousculés, égratignés, bafoués, piétinés !

Aux États-Unis, avec l’abrogation du droit à l’avortement dans certains états, en Iran avec la chasse aux femmes qui se battent pour leurs libertés, en Chine avec la stérilisation massive des femmes ouïghoures, en Afghanistan où les femmes n’ont plus accès à l’éducation… Tellement d’exemples qui nous obligent à œuvrer au quotidien pour dénoncer ces actes et soutenir les associations qui luttent, partout, pour les droits des femmes.

En France, le candidat Emmanuel Macron, à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, en 2017, avait déclaré « grande cause du quinquennat » l’égalité entre les femmes et les hommes.

Cinq ans plus tard, qu’en est-il ?

Le nombre de féminicides n’a absolument baissé (120 au 20/11/22 dont 2 à la Réunion), le nombre de plaintes augmentent et le nombre de viols ou tentatives de viols enregistrés par le ministère de l’Intérieur a doublé entre 2017 et 2021, passant de 16 900 à 34 300. 213 000 femmes sont victimes de violences sexuelles ou physiques de la part de leur conjoint chaque année.

Des chiffres alarmants qui posent question sur l’action des gouvernements successifs.

Ce dimanche 27 novembre, Place publique Réunion, qui a inscrit l’urgence féministe dans ses quatre piliers fondateurs, se tiendra aux cotés des organisations, associations et collectifs mobilisés pour défendre les droits des femmes à la Réunion et partout dans le monde. Rendez-vous au Jardin de l’État à Saint Denis, à 13H ! »

Des actions dans les écoles

Violences intra-familiales : des actions de sensibilisation menées dans les établissements scolaires