Du port jusqu’à la pêche, Semaine des métiers maritimes à Mayotte

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button

Dédiée aux métiers spécialisés dans ces secteurs, l’évènement s’intitule Semaine des métiers maritimes et du fluvial (SMMF). Pas de cours d’eau douce navigable à Mayotte, mais par contre un potentiel considérable en emplois, avec un constat fait par un marin de l’île, « ici, la richesse vient de la mer ».

Le 15 septembre 2021, lors des assises de l’économie de la mer à Nice, France Travail (ex. Pôle Emploi) a signé avec le Cluster Maritime Français (CMF), une convention de partenariat, pour l’organisation de la SMMF et plus largement pour consolider une expertise afin de structurer une filière encore trop désorganisée.

Les 8 et 9 novembre 2022, lors des assises de l’économie de la mer à Lille, ils ont partagé les axes de développement du partenariat. Le 23 mars 2022, à l’issue de l’Assemblée Générale Constitutive à Mamoudzou, fut proclamée la création du Cluster Maritime de Mayotte.

STM, Mayotte, Maurice
Les ateliers du STM

L’action poursuit trois axes : Faire découvrir ou redécouvrir et promouvoir la filière maritime en organisant chaque année la SMMF et en participant autant que possible à toutes les manifestations nationales et locales du monde maritime, Participer aux travaux conduits par le Ministère de la Mer et le Cluster Maritime Français (CMF) dans le domaine des ressources humaines et Produire des études et évaluations de l’emploi maritime. Il s’agit pour les deux acteurs France Travail et le CMF de « devenir des acteurs de référence pour le ministère de la mer. »

Comme sur l’ensemble du territoire national, du 2 au 5 avril 2024, les métiers maritimes seront donc proposés sur un tempo fixé par France Travail.

Ce mardi ciblait les métiers portuaires, avec visite du port de Longoni et job-dating, avec l’agence France Travail de Dzoumogne. A savoir que les petits brevets de la marine marchande sont proposés à l’École d’Apprentissage maritime de Petite Terre, et que pour pousser plus loin, il faut aller suivre des stages ou des années d’études en métropole.

Ce mercredi, découverte des métiers à terre (mécanicien, peintre…) notamment aux ateliers du STM avec l’agence de Kaweni, et jeudi, job-dating autour de l’ensemble des métiers de la pêche professionnelle, avec les agences de Dzoumogné et Kaweni.

The post Du port jusqu’à la pêche, Semaine des métiers maritimes à Mayotte first appeared on JDM.