Faute d’infrastructure, nos athlètes vont s’entrainer ailleurs

0
L'article post original est disponible sur this site
Share Button
Les 5 athlètes médaillés lors des derniers Jeux des Îles de l’océan Indien participent à un stage de préparation afin de lancer la saison estivale. « Une opportunité pour les athlètes évoluant à Mayotte de profiter des infrastructures de Magaluf aux Baléares durant une semaine faute d’accès à la piste de Cavani depuis le délogement des migrants », commente Sébastien Synave, président du Comité départemental d’athlétisme de Mayotte.
De son côté, Raphaël Mohamed sera en stage avec son ami et rival Pascal Martinot Lagarde, lui aussi pour préparer l’été, avec un objectif, tenter de décrocher son billet pour les JO de Paris. Une émulation salutaire, pour Sébastien Synave qui rapporte les propos de l’athlète : « L’idée de ce stage, c’est d’être dans la confrontation avec Pascal, la saison 2024 est particulièrement courte et il va falloir courir vite très tôt. Il y a aussi du mouvement dans les potentiels sélectionnables, Just Kwaou Mathey s’est blessé, il est forfait, et Dimitri Bascou a subi un contrôle positif. Je vais faire de mon mieux pour jouer ma carte au maximum ».
Le premier test grandeur nature pour Raphaël Mohamed sera le 110m haies prévue le 19 mai au meeting Premium de Montgeron. Saïd Soyifidine quant à lui attend une confirmation pour le meeting Premium de Fort de France sur 400m haies.

The post Faute d’infrastructure, nos athlètes vont s’entrainer ailleurs first appeared on JDM.